Camp - Cassin - Camp Safety

CAMP est partenaire du Groupe d’alpinisme au féminin (GAF)

29 Janvier 2019
Evènements
CAMP est partenaire du Groupe d’alpinisme au féminin (GAF)

CAMP est partenaire du Groupe d’alpinisme au féminin (GAF) du comité départemental des clubs alpins et de montagne de Haute-Savoie.

 

CAMP est heureux de pouvoir soutenir une belle initiative telle que celle-ci.

 

Ce groupe à pour vocation de former à l’autonomie en alpinisme 7 femmes sur 2 ans.

82 dossiers de candidatures étaient reçus pour cette nouvelle promotion, afin de départager les 7 heureuses élues une journée de sélection se déroulait le 15 décembre dernier.

 

Les membres du GAF (anciennes et nouvelles) reviennent sur cette journée si particulière pour elles.

 

"

Le 15 décembre 2018 avait lieu à Thones, les sélections de plusieurs groupes d’alpinisme CAF, et notamment celles du GAF 73-74 : groupe d’alpinisme féminin des Savoie et Haute-Savoie.

Né en 2015 d’une volonté du Comité Haute-Savoie des clubs alpins de montagne de promouvoir l’alpinisme au féminin, le Groupe d’Alpinisme Féminin GAF74 a pour vocation de révéler les talents d’alpinistes de 7 jeunes femmes.

Objectif : qu’elles deviennent des leaders de cordée, autonomes et responsables.

Depuis le mois de décembre 2018, le Comité départementale de Haute-Savoie, associé à celui de la Savoie, a permis également aux jeunes femmes de la Savoie de postuler au groupe.

Durant deux années au sein du groupe, elles sont accompagnées dans leur progression par des guides et initiatrices. Cascade de glace, ski de randonnée, alpinisme hivernal et estival, grandes voies, rocher...

 

La première année, destinée à la formation, est organisée en weekends à thème, pour leur permettre d’explorer tous les domaines de l’alpinisme au sens large.

Au programme, apprentissage et mise en application des techniques adaptées à chaque situation rencontrée en montagne.

Après l’année de formation sur le terrain, les filles choisissent l’organisation de la seconde année selon leurs manques techniques estimés, leurs projet final et le budget global.

Alors que la premiere promotion du GAF (2016-2017) avait réalisé le tour des refuges de la Haute-Savoie (https://vimeo.com/233222649), la deuxième promotion a, quant à elle, choisi d’entreprendre l’ascension de la face nord du Triglav, en Slovénie, accompagnée de la guide Julia Virat ( ).

Quel sera le projet de cette troisième promotion ? Quel élément choisiront-elles : neige ou rocher ? Quel sommet ? Elles ne le savent pas encore, elles non plus... 

 

Mais tout d’abord, nous vous proposons de revivre quelques instants avec les nouvelles gafettes lors de cette journée de selections. Apres une ascension en crampons encordées par deux au Bouton de la Tournette, les filles devaient ensuite suivre un parcours technique, lors duquel elles ont pu rencontrer les précédentes gafettes.

 

Valentine (GAF2, participation à l’organisation) :

7h00, nous nous sommes couchées tard, levées tot pour finaliser l’organisation ! Il fait encore nuit, et les premières filles sélectionnées arrivent pour s’inscrire. Nom, prénom, numero de dossard, explication rapide du déroulement de la journée... puis une seconde la suit, puis une troisième... je réalise que 60 filles ca fait vraiment beaucoup de monde et que la journée va être intense...

 

Apres un briefing rapide de Bertrand Sanglard du comité départemental 74, les filles s’entassent dans les voitures pour accéder au parking de depart des épreuves de selections ou Marine et Amel lancent les departs des 60 filles. Une fois la vague passée, retour à la preoccupation premiere de toutes du jour : les temperatures basses :

 

Marine (GAF 2, participation à l’organisation)

9H24

Je me retrouve seule sur le parking avec Amel après avoir fait partir toutes les filles et là, je me rends compte qu’on s’est vraiment faites avoir : nous serons les seules à ne pas voir le soleil !

 

Pendant ce temps, les filles selectionees remontent le chemin raide et glacé par équipe de deux, le terrain n’est pas facile, avec alternances de neige et de cailloux... mais toutes sont déterminées à monter le plus vite possible au Bouton de la Tournette !

 

Morgane (GAF 3)

Il est 10h18 environ, j’aperçois enfin mon objectif. Je m’apprête à arriver en haut de la montée chronométrée, prête à agoniser. On nous avait vendu une petite montée de 600m mais on n’avait oublié de nous dire au briefing qu’il y en aurait un poil plus, presque 200 de rab, tout de même. Tout à coup, j’entends la voix d’une autre nénette m’encourager à cordes vocales déployées : « allez, allez, allez, on finit ensemble, en binôme ». Elle n’a pas l’air aussi fatiguée mais par contre, je crois qu’elle a bien saisi que moi j’étais au bout du rouleau et que mes jambes ne voulaient plus avancer aussi vite que j’en avais décidé. Elle m’a accompagnée jusqu’en haut, sans jamais faillir dans ces encouragements, pour que la montée s’achève par un check de la joie. 

Une belle journée sous le signe du partage, de l’entraide et du sourire ! Encore merci !

 

Julie (GAF 3)

10h30

On est en route pour le sommet du Bouton avec Sophie. J’ai une grosse soif mais n’ose pas m’arrêter, j’ai envie qu’on puisse être vite ensemble au sommet. J’ai faim aussi... contorsion du bras droit pour attraper un biscuit dans le hait du sac. Il est sec sec sec, j’ai pas de salive et suis essoufflée ! L’horreur ! Je manque de m’étouffer ! Une gorgée d’eau et ça va passer ! Et là... au moment de « téter » mon camel back est gelé ! C’est la mouise ! Alors je salive pour avaler tant bien que mal mon gâteau ! Pas grave! On est bientôt au sommet ! On arrive toutes les deux ensemble avec Sophie au sommet ! Super !! Je suis essoufflée, rouge, avec une pâteuse monstre mais heureuse !!!


 

Une fois arrivées au sommet, les filles doivent poursuivre le parcours technique encordées par deux et crampons aux pieds : passage sur une arrête rocheuse, redescente dans un petit couloir en neige, atelier encordement, et remontée en mixte. 

 

Anne (GAF 3)

11h22

Encordées équipées avec Maude, co-équipière du jour, on fait les crash-tests du parcours. Descente du « couloir » : « Le P I O L E T, le P I O L E T ! » « Non, non , non c’est bon! ».... « Le P I O L E T ! » Bon, on fait quoi ?! On descend, petit rappel installé, une autre manip’.. et là, c’est la rencontre avec Mr P I O L E T. Bon bah, on garde notre bonne humeur et on file, viiite !!!

 

Alors que les premieres filles redescendent au parking, les dernières finissent d’arriver en s’étonnant des quantités de neige... 


 

Noemie (GAF 3)

11h50

Nous sommes en pleine ascension en direction du Bouton de la Tournette. Petit à petit, la fatigue s’installe mais la motivation est toujours là ! Plus nous montons, plus il y a de la neige et nous sommes à pied ! Nous croisons des skieurs de randonnée qui se demandent bien pourquoi nous nous entêtons à monter sans ski ni raquette dans toute cette neige !


 

 

Emilie(GAF 3)

12H30

Les épreuves sur le terrain sont terminées. après les 800 mètres de dénivelé et le parcours technique, je redescends avec Ophélie, ma binôme jusqu’aux voitures. Les discussions vont bon train et nous nous retrouvons rapidement sur le parking mais... pas le bon ! Une bonne heure de détour dans la vue ! Bravo, ça promet en orientation !!

 

Apres cette matinee intense, tout le monde redescend pour reprendre la direction du gymnase de Thones. Toutes les filles doivent passer un petit entretien, et en parallèle faire quelques voies d’escalade sur le mur du gymnase équipé, pour valider leur niveau annoncé.

Pendant les deliberations des jurys, les filles vont toutes boire un verre dans Thones.

Sophie(GAF 3)

17h30, 50 filles en doudoune traversent les rues de Thones, la capitale du reblochon ! Passage devant 2 locaux attablés devant un bistrot avec un petit verre de blanc... "mais qu'est ce que c'est que tout ce monde"?... Et ce n'est pas fini, on privatise "le central", petit bistro au milieu du "village"... Tournée générale pour 50 nenettes, fatiguées, en attentes des fameux résultats, impatientes mais heureuses de cette grande journée remplie de belles rencontres et de beaux paysages ! Quelque soit le résultat, c'était déjà ouffissime d'être ici !! 

 

"